LE ZONING : COMMENT FAIRE EN 3 ÉTAPES !

  • Post author:

Vous souhaitez revoir l’aménagement intérieur de votre bien mais vous ne savez pas quelle pièce mettre où. Quelles sont les pièces les plus appropriées dans les zones sombres et celles qu’il faut absolument positionner au calme ou à la lumière … Il y a tellement de critères à prendre en compte. Nous allons vous proposer ici un petit coup de pouce pour vous aider à analyser votre bien par rapport à ses contraintes intérieures mais aussi à son environnement extérieur. Cela s’appelle le zoning. Voici les 3 étapes à aborder pour une analyse complète de votre bien. Cela va vous permettre de prendre les bonnes décisions quand à l’organisation de votre espace intérieur. 


ZONING ETAT EXISTANT : QUEL EST LE POTENTIEL DE VOTRE BIEN ?

Pour cette étape, nous allons analyser les avantages et inconvénients de votre intérieur à vide dans son environnement. En effet, pour commencer, il est important de vous libérer de l’agencement actuel pour pouvoir prendre pleinement conscience des avantages et inconvénients de votre intérieur. Et surtout, il faut regarder par la fenêtre pour analyser son environnement.

Pour cela, il faut commencer par dessiner le plan de votre espace intérieur à vide avec vos fenêtres. Vous pouvez supprimez les cloisons pour ne garder que les murs porteurs. Votre esprit sera alors libéré de l’aménagement existant. Ensuite il faut prendre en compte l’environnement de votre bien. Pour cela, vous pouvez regarder par la fenêtre et aussi positionner votre bien sur googlearth ou sur géoportail.

A partir de là, on pourra commencer notre analyse des espaces les plus favorables notés ++, des intermédiaires notés + et des moins favorables notés – et donc entrevoir le potentiel de notre intérieur par rapport à son environnement.

Les critères que nous prenons en compte sont les suivants :

  • Exposition/Lumière/Ombre
  • Bruit/Calme/Circulation
  • Volumes intérieurs, taille des fenêtres
  • Vue des fenêtres : végétation, périphérique, …
  • Voisinage ou vis à vis, parking

Zone favorable (++)

Ce sont les espaces qui ont le plus de potentiel. Cela peut-être la lumière, la hauteur sous -plafond, de larges ouvertures, une belle vue, de belles proportions… pour n’en énumérer qu’une partie. 

Zone intermédiaire (+)

Ce sont les espaces qui sont plus standards, c’est-à-dire avec des proportions convenables, une hauteur sous-plafond suffisante, des ouvertures sur l’extérieur, de la lumière…

Zone moins favorable (-)

Ce sont les espaces qui ont le moins de potentiel.  Cela peut-être, une hauteur sous-plafond basse, pas d’ouverture sur l’extérieur, un espace sombre, de mauvaises proportions…

zoning état existant

ZONING ETAT PROJETÉ : QUEL AMÉNAGEMENT POUVEZ-VOUS ENVISAGER ?

Pour la deuxième étape, après avoir fait l’analyse de notre lieu et fait ressortir les avantages et inconvénients, nous allons réaliser un schéma pour la répartition des pièces, on parle alors de zoning de l’état projeté. Ce schéma va prendre la forme de bulles colorées, chaque couleur représentera une pièce : salon, cuisine, salle à manger, chambre, salle de bain…

Pour cette étape, on va répartir les pièces selon le niveau des zones :   

  • Les pièces prioritaires (espace de vie par exemple) dans les zones ++
  • Les pièces dites secondaires (comme les WC, dressing, buanderie, rangement, salle de bains…) dans les espaces –
  • Les autres pièces (chambres, bureau…) dans les zones +
zoning état projeté

Je vous conseille de réaliser au moins 3 zonings pour avoir plusieurs projections différentes ; cela vous permettra de mieux les comparer entre elles.


ETAPE 3 : QUELS SONT VOS BESOINS, ATTENTES ET PRIORITÉS ?

Pour cette troisième et dernière étape, je vous conseille de réaliser une liste qui va venir compléter votre analyse avec le zoning. Tout d’abord, il va falloir reprendre votre analyse des avantages et inconvénients « fondamentaux » du lieu.

Par exemple pour les avantages « fondamentaux », la lumière, l’absence de vis-à-vis, une bonne isolation phonique et thermique, un jardin, une grande hauteur sous-plafond…

Pour les inconvénients « fondamentaux », une exposition Nord, une hauteur sous-plafond basse, une mauvaise isolation phonique et thermique, du vis-à-vis…

A partir de cette première analyse que vous avez réalisé à l’étape 1, vous pourrez hiérarchiser à l’aide d’un tableau à trois colonnes ces avantages et inconvénients « fondamentaux » en distinguant vos priorités, vos attentes et vos besoins.

La première colonne sera donc vos besoins qui sont les fonctions dont vous avez besoin comme manger, dormir, se laver… La deuxième, vos priorités qui représentent les fonctions qui sont pour vous les plus importantes. Et la dernière, vos attentes qui sont les besoins que vous avez avec des solutions que vous figer comme « je veux un îlot central ».


ZONING : LE BILAN

Chaque cas est particulier et dépend de votre propre personnalité.  Certains préfèrent vivre avec la lumière du Nord et d’autres celle du Sud. Mais dans tous les cas, il est important de suivre ces 3 étapes pour arriver à une bonne analyse et compréhension du lieu et ainsi pouvoir cerner au mieux non seulement ce que l’on veut mais aussi optimiser les avantages de notre intérieur tout en changeant ses inconvénients en qualité.