LE PARQUET BOIS : COMMENT LE CHOISIR SELON SON USAGE ?

  • Post author:

Le parquet bois est depuis quelques années l’un des revêtements de sol les plus demandés. Chaleureux, esthétique avec une gamme de produits variés, le parquet séduit. Mais attention, il ne faut pas choisir un parquet à la légère. Il faut savoir prendre en compte différents éléments avant de se lancer dans le choix du parquet… comme le passage dans une pièce, le style voulu, si c’est pour une pièce humide… Tout ces éléments et d’autres encore vont venir impacter le choix de votre parquet que ce soit au niveau de son style, de sa pose… Dans cet article, je vais justement vous aiguiller sur le choix de votre parquet en essayant de vous donner toutes les cartes en mains.

Nous allons ainsi étudier : le parquet massif, le parquet contreplaqué, le parquet stratifié, le parquet lino et le parquet carrelage.


LE PARQUET BOIS MASSIF

Parquet bois massif chevron

Si vous cherchez un revêtement de sol authentique, naturel, avec une forte durabilité et que vous avez le budget, le parquet massif peut vous convenir.

Le parquet peut devenir un allié idéal lorsque l’on cherche à réchauffer un intérieur, à lui donner plus de cachet.

Ce type de sol est composé en totalité de l’essence de bois choisi, les lames sont fabriquées en bois plein c’est-à-dire 100 % naturel. De plus, il donne accès à une très large gamme d’essences de bois dans lesquelles on pourra facilement trouver son bonheur.

Parquet bois massif

AVANTAGES

  • Isolation Phonique et Thermique
  • Durabilité : rénovation en ponçant
  • Produit naturel esthétique et chaleureux
  • Large gamme de bois

INCONVÉNIENTS

  • Premier prix à 50 €/m2
  • Pose par un professionnel
  • Mauvaise résistance à l’eau et aux tâches
  • Demande de l’entretien

LA POSE DU PARQUET BOIS MASSIF peut être « clouée » sur lambourdes ou solives,  « collée » sur une sous couche isolante ou « flottant ». La pose flottante signifie que le parquet n’est pas solidaire du support et n’est donc pas collé au sol. Le parquet collé est obligatoire pour le plancher chauffant. Cela permet une bonne conductivité thermique.


LE PARQUET BOIS CONTRE PLAQUÉ

Parquet bois contre plaqué

Si vous chercher un revêtement de sol qui a les mêmes propriétés que le bois d’un parquet en bois massif mais moins cher, le parquet contre-plaqué peut-être le revêtement qui répondra à vos attentes.

Le parquet contrecollé (contre-plaqué) est composé de plusieurs épaisseurs de bois qui sont contrecollées entres elles :

  • Une première couche en bois noble,
  • Vient ensuite un support latté à fil croisé, 2 à 9 plis de placage,
  • Pour finir vient la couche de contre balancement.

AVANTAGES

  • Aspect authentique du bois
  • Premier prix à 30€/m2
  • Pose simple et accessible à tous

INCONVÉNIENTS

  • Couche de bois fine
  • Usure plus rapide que le bois
  • Faible résistance à l’eau et aux tâches

LA POSE peut être « flottante » sur une sous couche isolante mais aussi « collée » en plein ou sur la sous couche isolante. Comme pour le parquet massif, le choix de la pose dépend de nombreux facteurs et notamment un qui est de savoir qui va poser. Si vous ne voulez pas faire appel à un professionnel par exemple, certains types de poses sont à privilégier et d’autre à éviter. Les parquets flottants restent compatibles avec les sols chauffants en support multiplies comme pour le parquet massif.


PARQUET BOIS STRATIFIÉ

parquet bois stratifié

Si vous cherchez un revêtement de sol aspect bois et moins cher que le parquet massif et le parquet contre-plaqué, le parquet stratifié répondra à vos attentes.

Les sols stratifiés sont des revêtements de sol qui imitent le parquet, ce n’est pas du vrai bois. Ils sont composés d’une couche de décor du bois choisi couvert d’une résine, d’un support hydrofuge (HDF) et d’une couche de contre balancement pour améliorer la stabilité au sol.

AVANTAGES

  • Pose simple et accessible à tous
  • Isolation thermique
  • Large Gamme
  • Premier prix à 10€/m2

INCONVÉNIENTS

  • Durée de vie courte
  • Peu résistant à l’eau
  • Un seul choix de pose
  • Peut avoir un effet plastique

Les sols stratifiés nécessitent une pose flottante qui reste simple et à la portée de tous sur une sous couche isolante. Si vous optez pour un chauffage au sol, ce type de revêtement est tout à fait compatible en prenant soin de poser un isolant adapté.


LINO ET VINYLE EN PARQUET IMITATION BOIS

Si vous cherchez un revêtement de sol aspect bois, écologique (lino), peu onéreux et facile à entretenir, le lino et le vinyle imitation parquet est un choix intéressant.

Le vinyle est un revêtement de sol souple, constitué d’une toile recouverte d’un mélange à base de résine, de liège et d’huile de lin, additionné de colorants. Il est vendu généralement en rouleaux de 4m de large.

Le lino naturel, est composé de matières naturelles comme la farine, le bois, d’écorces, de liège mais aussi de craie. C’est un produit qui ne pollue pas et qui est biodégradable.

AVANTAGES

  • Prix très abordable
  • Isolant et résistant
  • Pose accessible
  • Respectueux de l’environnement
  • Large choix de style et de couleurs

INCONVÉNIENTS

  • Supporte mal la chaleur
  • Risque de moisissures dans les pièces humides
  • Sensible à certains produits d’entretien
  • Peut se déchirer ou effet de poinçonnement

Il faut aussi savoir que le vinyle existe sous différentes formes et donc nécessite des poses différentes.  On peut en effet trouver le vinyle sous la forme de lames, en dalle ou en rouleau comme pour le lino classique. Pour la pose du lino, il faut un sol propre, uniforme et sec.  Vous pouvez également choisir la façon de le fixer, avec de la colle ou du scotch double-face (si vous ne souhaitez pas de colle au sol). Comme on peut le voir dans les avantages, il se pose facilement mais peu demander de la patience pour éviter les bulles d’air et réussir les bords.


LE PARQUET BOIS EN CARRELAGE

Si vous cherchez un revêtement de sol qui a de nombreux avantages du bois massif sans forcément ses inconvénients, le carrelage imitation parquet peut-être votre solution. Le carrelage céramique à imitation bois donne des résultats souvent impressionnants. L’aspect bois est fidèlement reproduit et apporte une esthétique élégante, légèrement surannée. Mais comme les parquets classiques, il présente quelques bémols qui restent moindres par rapport à ses nombreux avantages.

AVANTAGES

  • Résistant à l’eau, gel et UV, usure, chaleur
  • Facile d’entretien
  • Pour toutes les bourses

INCONVÉNIENTS

  • A monter par un professionnel
  • Insister pour avoir des joints presque invisibles
  • Le prix peut monter haut

La pose du carrelage imitation parquet demande les mêmes outils que la pose d’un carrelage normal, c’est-à-dire colle, maillet en caoutchouc, taloche, griffe… On va également avoir besoin de joint ce qui n’est généralement pas le cas pour un parquet classique et qui est à prendre en compte. En effet, le joint est très important pour le carrelage imitation parquet car il est préférable qu’il soit le moins visible possible pour imiter le plus fidèlement le parquet massif. Il faut donc s’attarder sur cette étape pour avoir le meilleur résultat final.


PARQUET BOIS – POUR ALLER PLUS LOIN

Voici un guide complet sur le carrelage imitation bois et les joints à ne pas louper !!